Le 5 Décembre : Sous le signe de la gratitude et de l’Espoir

Benevolat3_72dpi

Le 5 décembre : Journée internationale des bénévoles. Décrétée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1985, la Journée internationale des bénévoles vise à souligner l’importante contribution des bénévoles à la société tant sur le plan économique que sur le plan humain. Lire la suite

Publicités

Le bénévolat en famille !

family

Nous l’avons vu dans plusieurs de nos articles sur notre blogue, faire du bénévolat est bénéfique pour votre santé et votre bien-être. Et quand l’expérience est bonne, on a envie de la partager avec ceux que l’on aime.
Que ce soit avec votre conjoint/conjointe, avec vos enfants ou avec des proches, le bénévolat en famille présente de nombreux avantages. Lire la suite

Clémence : « Il faut arrêter de dire qu’on n’a pas le temps. »

woman-570883_960_720.jpg

L’article du journal Metro du 1 mars 2017, nous a permis de découvrir Clémence, une jeune femme énergique et engagée. Arrivée à Montréal il y a 4 ans, le bénévolat lui a permis de trouver un « équilibre de vie ». Entre ses cours universitaires et ses deux emplois, Clémence a trouvé le temps de s’engager auprès d’organismes qui répondent à ses valeurs et à ses envies.

Comme nous le disions dans notre article « S’engager comme bénévole : en route pour le bonheur« , les vertus du bénévolat sont multiples. Dans le cas de Clémence, son engagement lui a permis de diversifier ses activités, de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir des organismes (notamment auprès de la SODER). Mais l’essentiel, pour elle, c’est de faire les choses avec plaisir et de se sentir considérée.

« Si tu fais le choix de donner de ton temps, il faut aussi que ce soit plaisant. Je crois que les organismes doivent veiller à ce que les bénévoles aient du plaisir. La manière dont un organisme traite ses bénévoles, c’est révélateur. »

Pour Clémence, le bénévolat, ce n’est pas une question de temps, mais d’envie.

« Il faut arrêter de dire qu’on n’a pas le temps. (…). J’ai rencontré beaucoup de gens qui considèrent que le temps, c’est de l’argent, mais je ne suis pas du tout d’accord avec ça. Je n’ai aucun problème à donner de mon temps. Et je ne considère pas que je perds mon temps à faire ça. »

Récemment diplômée et riche de ses diverses expériences auprès d’organismes artistiques et communautaires, elle rêve désormais d’une carrière dans un organisme.
Et c’est tout le « meilleur » qu’on lui souhaite!

Nicole Fauteux: «Je fais du bénévolat par égoïsme!»

Voici le premier article de notre rédacteur bénévole François Dussault

nicole_fauteux_06112016_2Audacieuse pour relever des défis : elle a effectué un changement de carrière à 180 degré à cinquante ans, de directrice de crédit à agent à destination au Mexique et à Cuba. Déterminée à surmonter la barrière de la langue pour offrir mieux à ses clients dans ses nouvelles tâches, elle a appris l’espagnol.

Généreuse envers tous depuis toujours, Nicole Fauteux ne manque pas de mettre à profit ses qualités d’audace, de détermination et de générosité au service du Centre d’hébergement François-Séguenot, à titre d’hôtesse à l’accueil bénévole. Lire la suite