Clémence : « Il faut arrêter de dire qu’on n’a pas le temps. »

woman-570883_960_720.jpg

L’article du journal Metro du 1 mars 2017, nous a permis de découvrir Clémence, une jeune femme énergique et engagée. Arrivée à Montréal il y a 4 ans, le bénévolat lui a permis de trouver un « équilibre de vie ». Entre ses cours universitaires et ses deux emplois, Clémence a trouvé le temps de s’engager auprès d’organismes qui répondent à ses valeurs et à ses envies.

Comme nous le disions dans notre article « S’engager comme bénévole : en route pour le bonheur« , les vertus du bénévolat sont multiples. Dans le cas de Clémence, son engagement lui a permis de diversifier ses activités, de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir des organismes (notamment auprès de la SODER). Mais l’essentiel, pour elle, c’est de faire les choses avec plaisir et de se sentir considérée.

« Si tu fais le choix de donner de ton temps, il faut aussi que ce soit plaisant. Je crois que les organismes doivent veiller à ce que les bénévoles aient du plaisir. La manière dont un organisme traite ses bénévoles, c’est révélateur. »

Pour Clémence, le bénévolat, ce n’est pas une question de temps, mais d’envie.

« Il faut arrêter de dire qu’on n’a pas le temps. (…). J’ai rencontré beaucoup de gens qui considèrent que le temps, c’est de l’argent, mais je ne suis pas du tout d’accord avec ça. Je n’ai aucun problème à donner de mon temps. Et je ne considère pas que je perds mon temps à faire ça. »

Récemment diplômée et riche de ses diverses expériences auprès d’organismes artistiques et communautaires, elle rêve désormais d’une carrière dans un organisme.
Et c’est tout le « meilleur » qu’on lui souhaite!

Être une goutte d’eau en 2017

goutte-deauC’est le temps des bonnes résolutions. Vous avez peut-être décidé de ne pas en prendre cette année. Ou alors de n’en prendre qu’une seule. Eh bien, si c’est cette option que vous choisissez, sachez que faire du bénévolat, ça fait du bien. Pas seulement aux autres. Cela nous fait du bien à nous-mêmes.

Toutefois, cette vérité pourrait rester une belle vue de l’esprit, s’il n’y avait pas des gens pour en témoigner. C’est pourquoi, cette semaine, nous vous proposons de lire l’article de Stéphanie Daudier, qui traite du sujet.

Stéphanie s’est installée au Japon en janvier 2011, juste avant le tsunami. Cet événement, qui a changé sa vie, dit-elle, lui a aussi donné envie de « faire quelque chose« . Elle s’est impliquée de diverses façons, un jour tous les 2 mois, pendant toute la durée de sa présence au Japon. Comme beaucoup de bénévoles, elle a tendance à minimiser l’importance de son implication. Elle dit que c’était « une toute petite contribution, une goutte d’eau dans l’océan ». Elle est toutefois consciente d’avoir fait une différence pour les gens et pour elle-même.

Pour elle, comme pour d’autres bénévoles dont nous vous avons présenté les témoignages, le bénévolat répond à notre besoin de contribution et d’utilité. Il nous procure, entre autres, « joie, bonheur, satisfaction« . Il nous permet de faire de belles rencontres et, à notre échelle, de changer le monde.

winning-1529402_1920Alors, si vous vous avez décidé d’être heureux en 2017 et de vous consacrer à l’essentiel, pourquoi ne pas contacter votre centre d’action bénévole le plus proche?

 

 

Le monde magique du bénévolat

Cette semaine, nous avons l’honneur de vous présenter l’excellent article rédigé par notre bénévole Nadine Hounkponou. Elle se base sur sa propre expérience pour s’adresser aux futurs bénévoles. 

hands-1234037_1280Vous êtes nouvel arrivant et souhaitez vous intégrer dans la vie québécoise? Vous êtes inactif et avez le sentiment d’être inutile? Vous souhaitez rencontrer d’autres personnes et développer votre réseau? Quelles que soient vos raisons, la solution est toute trouvée : faites du bénévolat!

Lire la suite

Gabriel: le bénévolat pour renforcer sa capacité de résilience

 

gabriel-duguay

Gabriel – photo Jean Charles Meunier

Dans ce texte émouvant, notre rédacteur bénévole Jean Charles Meunier nous présente l’histoire de Gabriel, bénévole – entre autres – chez Accès Bénévolat. Lire la suite