L’Oasis de madame Colette

Un article composé par François Dussault, rédacteur bénévole. 

Colette_IMG_1733

Colette

Rue Holt à Montréal, l’Oasis de madame Colette :

Heureuse, rayonnante, épanouie, bien entourée et appuyée par l’équipe de la halte-garderie, Colette Osmond anticipe avec impatience le premier jour de la semaine :

Lire la suite

Publicités

Nicole Fauteux: «Je fais du bénévolat par égoïsme!»

Voici le premier article de notre rédacteur bénévole François Dussault

nicole_fauteux_06112016_2Audacieuse pour relever des défis : elle a effectué un changement de carrière à 180 degré à cinquante ans, de directrice de crédit à agent à destination au Mexique et à Cuba. Déterminée à surmonter la barrière de la langue pour offrir mieux à ses clients dans ses nouvelles tâches, elle a appris l’espagnol.

Généreuse envers tous depuis toujours, Nicole Fauteux ne manque pas de mettre à profit ses qualités d’audace, de détermination et de générosité au service du Centre d’hébergement François-Séguenot, à titre d’hôtesse à l’accueil bénévole. Lire la suite

Gabriel: le bénévolat pour renforcer sa capacité de résilience

 

gabriel-duguay

Gabriel – photo Jean Charles Meunier

Dans ce texte émouvant, notre rédacteur bénévole Jean Charles Meunier nous présente l’histoire de Gabriel, bénévole – entre autres – chez Accès Bénévolat. Lire la suite

Redonner à la communauté, geste humain et naturel pour Joey Elias.

Un article de Nadine Hounkponou, rédactrice bénévole

Avec sa carrure et sa silhouette imposantes, on l’imagine mieux sur un ring de boxe que sur la scène d’un spectacle comique. Et pourtant, Joey Elias, géant au grand cœur de 44 ans et comédien de son état, a fait un tabac sur la scène montréalaise du The Comedy Nest, lors de sa prestation du 1er septembre dernier. Lire la suite

« Vieillir heureux »… Un film qui vous rendra heureux!

Il n’y a pas d’âge pour être actif et impliqué! Dans son documentaire « Vieillir Heureux » réalisé en 2010, mais toujours bien actuel, Michel Demers présente plusieurs portraits d’hommes et de femmes de plus de 65 ans. Ces derniers se racontent, parlent de leurs passions et de ce qui les occupent au quotidien.

Lire la suite

Josiane témoigne pour Centraide

Le bénévolat est une bonne façon, non seulement de s’imprégner de la culture d’un pays […], mais aussi d’échanger et de transmettre des valeurs autres, issues de nos origines. Josiane Yimbou

Josiane Yimbou est née au Cameroun. Cette Montréalaise d’adoption concilie travail et bénévolat dans sa vie bien remplie. Elle fait, entre autres, partie de l’équipe volante d’Accès Bénévolat.

Comme nous aimons le rappeler, personne ne parle mieux de bénévolat que les bénévoles eux-mêmes et Josiane excelle dans cet exercice! La preuve dans ce petit film réalisé par Centraide du Grand Montréal pour la campagne 2016.

Lire la suite

Antoinette : le bénévolat entre le Qi Gong et la méditation

Antoinette 2Ce que j’ai remarqué tout de suite chez Antoinette, c’est son sourire. Et son élégance aussi. Notre entrevue s’est passée il y a plusieurs mois, mais je m’en souviens comme si c’était hier. C’était une conversation amicale et enjouée. Avec des rires et des moments touchants. Lire la suite

Jeune et bénévole

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anabelle est une jeune femme engagée. Bien que très occupée et très souvent en déplacement pour son travail, elle tient à donner du temps pour les causes qui lui tiennent à cœur. Chez Accès Bénévolat, elle est l’initiatrice d’un projet visant à encourager les jeunes à faire du bénévolat et dont nous aurons l’occasion de vous reparler. Lire la suite

Les bénévoles jeunes, une espèce menacée ou un phénomène répandu ?

Entretien avec Vincent Fourgeaud

Récemment, lors d’une discussion avec un jeune quinquagénaire, ce dernier m’explique que le « problème, avec les jeunes, c’est qu’ils n’en font pas, de bénévolat ». C’est le genre de généralité que j’aime bien, parce qu’elles sont comme des écharpes de préjugés que je peux m’amuser à détricoter. Il suffit pour ce faire de rencontrer des bénévoles jeunes, de les faire parler de leur engagement et de montrer combien ils ne sont pas individualistes. Parce que ces jeunes-là ont le pouvoir de faire changer le monde, ou, à défaut, le regard que l’on pose sur eux.

Group of people standing in circle against the blue sky.

Image I Stock photo

Lire la suite