Parlons bénévolat sur les réseaux sociaux #@!

media-998990_960_720

Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram… on ne peut plus se passer des réseaux sociaux aujourd’hui. C’est aussi le cas de nombreux organismes communautaires qui ont besoin, de faire connaitre leurs activités auprès du plus grand public possible, mais aussi, de parler de l’importance du bénévolat dans leur quotidien.
Dans ce blogue, nous vous proposons de découvrir les bons coups d’un organisme membre d’Accès Bénévolat
Et nous commençons avec la page Facebook du YMCA Hochelaga-Maisonneuve.

Depuis quelques temps, le YMCA Hochelaga-Maisonneuve partage régulièrement des témoignages qui ont attiré notre attention. Des paroles de bénévoles, de bénéficiaires et d’employés de l’organisme. Qu’ils agissent au sein du service de loisirs accompagnés ou de la bibliothèque itinérante, leurs mots nous touchent et nous permettent de prendre la mesure du bénévolat. Ici pas de photos, des mots seulement.

18278542_1237953522992265_3549431303133431825_o

Photo de couverture de la page Facebook du YMCA Hochelaga-Maisonneuve

Morceaux choisis 

« Être membre de l’équipe de bénévoles des Loisirs Intégrés du YMCA Hochelaga-Maisonneuve me permet d’aider des gens courageux et exceptionnels à améliorer leur condition physique et à avoir des contacts sociaux réguliers. C’est un rôle passionnant et très gratifiant : avis aux intéressés ! » – Yvon, 63 ans, bénévole pour Loisirs Intégrés.

 

«Farley n’a aucun défaut. C’est un exemple à suivre. Elle est inspirante car elle vit le moment présent. Farley est une bouffée d’oxygène, une vraie dose de soleil ! » Jessie, bénévole pour Loisirs Intégrés au sujet de la personne qu’elle accompagne.

 

« Mon implication bénévole permet aux personnes ayant une déficience intellectuelle de se sentir plus ordinaire, en ayant accès aux sports qu’elles souhaitent et en créant des liens avec le bénévole et d’autres membres ou personnes au YMCA. Ça permet à ces personnes de socialiser et de sortir de chez elles, d’avoir une vie extérieure comme tout le monde.» – Iris, 27 ans, bénévole pour Loisirs Intégrés.

D’autres témoignages et histoires sont à découvrir sur la page Facebook du YMCA. Nous vous invitons à les découvrir et à aimer leur page si ce n’est pas déjà fait.

 

Fred Pellerin pour les Petits Frères

19059217_1285018991618002_7513969773995488515_n

Aujourd’hui, nous soulignons la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Quand on parle de maltraitance, on pense souvent à un geste inapproprié, mais il y a également maltraitance dès lors qu’un aîné se trouve isolé, en manque d’attention et surtout d’affection. Lire la suite

Mission : Environnement!

 

arbre

L’agent rédacteur Jean-Charles a été envoyé en mission spéciale. Sa mission : récolter des informations sur les activités de la SoderSon objectif : faire découvrir l’organisme et donner envie à des personnes de s’engager auprès d’eux. Ses armes : son sourire redoutable et sa sympathie.
Mission plus qu’accomplie! Découvrez le dans son article!

Lire la suite

Entraide Ahuntsic-Nord, la diversité et la créativité au service des aînés…et des bénévoles

Notre talentueux rédacteur bénévole, Jean Charles Meunier, s’est surpassé pour vous offrir cet article détaillé sur l’organisme Entraide Ahuntsic-Nord, membre d’Accès Bénévolat

Scènes du quotidien

Roger va ouvrir la porte.  C’est René, le baladeur bénévole (c’est ainsi qu’on appelle le porteur du repas) qui lui remet son repas du midi.  Roger profite du service de popote roulante.  Depuis qu’il est seul, il a du mal à bien se nourrir.  René s’enquiert de la santé de Roger (cela fait partie de sa tâche).  Tout va bien.  Il rejoint Maryse, l’autre bénévole qui conduit le véhicule.  Ils repartent pour aller porter un autre repas.

mere-et-fils-pour-la-popote

Une maman et son fils, bénévoles pour la popote roulante. Photo Entraide Ahuntsic-Nord

Lire la suite

« Maillon à maillon: Le Chaînon »

Cette semaine, Jean Charles Meunier, notre rédacteur bénévole, nous propose de visiter le Chaînon.

4373-esplanade

Le Chaînon, avenue de l’Esplanade – photo Le Chaînon

Le Chaînon.  Organisme notoire sans but lucratif.  Qui n’a pas entendu ce nom au moins une fois?

 

Lire la suite

Atelier « Le bénévolat auprès des aînés » : un succès!

senior woman, 88 years old and caregiver

Le 11 novembre dernier, notre atelier « Le bénévolat auprès des aînés » a rencontré un véritable succès auprès de nos bénévoles. Nous avons en effet accueilli pas moins de seize participants, âgés de 31 à 81 ans! Ceux-ci ont eu la chance d’écouter France Brochu, coordonnatrice des bénévoles pour l’organisme Entraide Ahuntsic-Nord. Elle a animé avec brio la rencontre, grâce à son dynamisme naturel et son enthousiasme communicatif pour le travail auprès des aînés. Lire la suite

Le CAP St-Barnabé

Nos bénévoles sont talentueux! Ils écrivent des chefs-d’oeuvre que nous avons beaucoup de plaisir à partager. Dans cet article, Jean Charles Meunier vous propose de découvrir l’un de nos organismes membres, le Carrefour d’alimentation et de partage (CAP) Saint-Barnabé.

Les nombreux services du CAP

Version 2

Louise Guillotin

J’ai rencontré Louise Guillotin, coordonnatrice à l’Intervention et responsable des bénévoles de l’organisme, par un bel après-midi ensoleillé. Lire la suite

Dites-lui merci! Inscriptions en cours pour le prix Hommage bénévolat-Québec

banniere-hbq-2017_930x200

Une personne de votre entourage s’implique de façon remarquable dans sa communauté comme bénévole? Vous connaissez un organisme dont les bonnes pratiques favorisent l’engagement et la motivation de ses bénévoles? Dites-leur merci! Lire la suite

L’Institut ludopédagogique du Québec

 

institut-ludopedagogique-600x360

Photo ILQ

Un article de Jean-Charles Meunier, rédacteur bénévole.

L’Institut Ludopédagogique du Québec (ILQ), organisme sans but lucratif, offre aux enfants de 0 à 12 ans une méthode de travail et des outils nécessaires pour disposer les plus jeunes à l’apprentissage et aider les plus vieux à réussir dans leur cheminement scolaire.  Le but est de leur permettre d’acquérir la capacité d’apprendre à apprendre, comme l’explique Élie Bélogoun, fondateur et directeur général de l’organisme.  Nous l’avons rencontré en mai dernier. Lire la suite