Le 16 octobre de chaque année, c’est la Journée mondiale de l’alimentation. Cette Journée est une initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec pour but de sensibiliser aux problèmes de sécurité alimentaire dans le monde, et de parler de la pauvreté. L’organisation a par ailleurs sur son site internet un portail contenant des ressources pédagogiques au thème de la sécurité alimentaire dans le monde.

La FAO vise à élever les niveaux de nutrition à travers le monde, améliorer la productivité agricole à tous les niveaux, améliorer la vie des populations rurales et contribuer à la croissance de l’économie mondiale. Il fournit également une assistance aux pays qui modifient leur politique agricole, pour aider les régions à sortir de la famine, pour aider à mettre en oeuvre la technologie appropriée et pour faciliter un environnement neutre pour discuter des problèmes liés à la production alimentaire. Cliquez ici pour lire la page de zakweli.com

photo-1461354464878-ad92f492a5a0

La situation au Québec

Chaque mois au Québec, plus de 400 000 personnes ont faim. Cliquez ici pour retrouver le site de Banques Alimentaires Québec

Chaque année, les Banques Alimentaires du Québec produisent un document s’intitulant Bilan Faim, qui dresse un portrait de la situation de la sécurité alimentaire au Québec, et de l’aide apportée par les organismes communautaires.

Selon le dernier Bilan Faim, 170 576 personnes différentes ont bénéficiés de l’aide alimentaire chaque mois en 2017. En tout, c’est 1.9 million de demandes qui ont été comblées par 1 200 organismes. La situation de la faim au Québec semble préoccupante puisque les demandes ont augmentées de 5% par rapport à l’année précédente. Pour consulter le Bilan Faim dans son entièreté, cliquez ici.

Soulager la faim : le communautaire

Plusieurs membres d’Accès Bénévolat travaillent en sécurité alimentaire. Cliquez sur le nom de l’organisme pour en apprendre plus et consulter leurs offres de bénévolat. *Notez que la liste des membres et des offres change continuellement.

Bouffe-Action de Rosemont

Bouffe-Action de Rosemont offre à la population de Rosemont à revenu faible ou moyen des outils visant l’autonomie alimentaire. Activités participatives offertes: cuisines collectives, jardins collectifs, ateliers « Alimentation future maman », « Nourrissons nos poupons », « Bonne boîte bonne bouffe » et autres activités d’éducation populaire.

Carrefour alimentaire Centre-Sud

Carrefour alimentaire Centre-Sud offre l’accès à des aliments frais et locaux, promouvoit l’éco alimentation, et mobilise la communauté autour des enjeux sociaux, environnementaux et politiques de l’alimentation.

Centre de ressources et d’action communautaire (CRAC)

Le Centre de ressources et d’action communautaire (CRAC) soulage la pauvreté en répondant aux besoins alimentaires des personnes démunies par l’établissement d’une cuisine solidaire, d’un comptoir alimentaire, d’une banque alimentaire de dépannage et d’une épicerie solidaire, mais aussi en informant et en accompagnant le public à travers un centre de références, une clinique d’impôts et d’autres activités.

Club des petits déjeuners

Le Club des petits déjeuners veille à ce que les enfants aient un petit déjeuner nutritif à l’école et un environnement et des projets qui alimentent leur estime de soi.

Comité Canada Québec Soins Relève Vie

Le Comité Canada Québec Soins Relève Vie collabore à différents niveaux dans des projets de développement durable, afin de venir en aide aux gens défavorisés au Canada et dans les pays du tiers monde – surtout en Haiti.

Épicerie solidaire de Rosemont

Épicerie solidaire de Rosemont contribue à la lutte contre l’insécurité alimentaire dans Rosemont, en permettant aux personnes ayant de faibles revenus, et ce, pour diverses raisons, d’accéder à une alimentation diversifiée à moindre coût.

Groupe d’entraide de Mercier-Ouest

Groupe d’entraide de Mercier-Ouest a pour mission d’offrir des services d’aide alimentaire en favorisant l’accès en tout temps à des aliments nutritifs à un coût raisonnable, ainsi que de réaliser des activités éducatives en alimentation et en nutrition. Le tout, dans le but d’améliorer les conditions de vie des familles et personnes défavorisées par l’entraide et la prise en charge individuelle et collective.

Jojo Dépannage

Jojo Dépannage lutte contre la pauvreté, la faim et la malnutrition.

La Table ronde de Saint-Léonard

La Table ronde de Saint-Léonard offre des services alternatifs au dépannage alimentaire. Elle crée un milieu d’appartenance, de partage et d’échange pour les personnes seules, les familles et les nouveaux arrivants.

Les Oeuvres de Saint-Jacques

Les Oeuvres de Saint-Jacques donnent aux personnes seules du centre-ville de Montréal une possibilité de sortir de leur isolement en créant un milieu chaleureux et agréable. Elles offrent à ces personnes un soutien moral et une aide pour la prise en main de leur situation, et sert des repas à prix modiques.

Regroupement Partage

Regroupement Partage travaille à l’avancement et au développement de solutions durables en sécurité alimentaire. L’organisme regroupe et soutient les organisations locales qui organisent des Magasins-Partage de la Rentrée scolaire et de Noël sur le territoire de l’île de Montréal. Il se veut une alternative au traditionnel dépannage alimentaire et une porte d’entrée dans un réseau d’entraide.

Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC)

Le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) offre de l’aide alimentaire aux résidents du quartier d’Ahuntsic qui ont un revenu sous le seuil de la pauvreté, développe l’autonomie alimentaire par le biais d’activités, d’outils et de documentation, favorise l’autonomie et le pouvoir d’agir des usagers, et construit un réseau d’entraide fort au sein des usagers, de l’ensemble de la communauté et des organismes du quartier.

Publicités