Développer le sentiment d’appartenance… Pourquoi et comment?

Le défi

Chez Accès Bénévolat, nous souhaitons que les bénévoles se sentent bienvenus, qu’ils se sentent partie prenante de l’organisme, qu’ils aient envie de venir et de revenir, mais surtout, qu’ils puissent s’impliquer auprès d’une organisation membre dans un bénévolat qui  les motive!

Cependant, il y a quelques années nous avons constaté un problème : seulement 30% des bénévoles potentiels qui avaient été recommandés à des organisations membres devenaient effectivement bénévoles.

Pour trouver les raisons de ce faible taux d’engagement et des pistes de solution pour l’augmenter, nous avions mené en 2014-2015 une démarche d’évaluation auprès des organisations, des bénévoles et de ceux qui aspiraient à le devenir.

Cette démarche a permis de faire ressortir que les bénévoles et aspirants bénévoles souhaitaient plus d’échanges entre eux et avec Accès Bénévolat. Ils ont aussi identifié qu’ils avaient besoin de plus d’informations sur les organisations membres et sur Accès Bénévolat.

C’est pourquoi le Comité évaluation de la démarche a entre autres recommandé que nous travaillions à développer le sentiment d’appartenance des bénévoles tout en répondant à leurs besoins d’échanges et d’informations.

Beau défi que nous relevons progressivement chaque jour depuis un an!

Plus d’informations et une formation

Pour augmenter le niveau de connaissance des bénévoles sur le bénévolat en général et sur les services d’Accès Bénévolat, nous avons instauré une Journée Porte ouverte annuelle.

Nous avons ensuite mis en place une formation de base pour tous les bénévoles. Grâce à cette formation, les aspirants bénévoles font un travail préalable sur ce qui les intéresse et arrivent au rendez-vous d’orientation  avec des réponses à plusieurs questions concernant leurs compétences et leurs préférences.

Ainsi, la conseillère d’orientation a davantage de temps pour leur parler des organisations. Les bénévoles sont aussi invités à consulter notre blogue pour trouver des informations sur le bénévolat, des portraits d’organisations et de bénévoles.

Cette étape permet de donner des outils aux futurs bénévoles. Elle permet certainement à Accès Bénévolat de se positionner en expert du bénévolat dans l’est de Montréal, mais elle ne contribue pas à augmenter le sentiment d’appartenance!

Comment créer des liens?

Pour développer un sentiment d’appartenance, il est nécessaire de créer des liens. C’est le partage de valeurs et d’intérêts communs et la qualité des interactions avec les personnes qui contribuent au fait qu’on se sente bien et qu’on ait la sensation d’être un élément important au sein du groupe.

Or, les bénévoles d’Accès Bénévolat ont peu d’occasions de développer des liens avec d’autres bénévoles des différentes équipes ou avec les personnes qui travaillent chez Accès Bénévolat. En effet, les bénévoles du bureau viennent rarement en même temps, les bénévoles de l’équipe d’accompagnement-transport sont dans les transports ou dans des établissements de santé et les bénévoles de l’équipe volante vont d’organisme en organisme.

Nous essayons donc de pallier ce manque en organisant diverses activités de rassemblement, d’échanges, de ressourcement et de reconnaissance. Nous tentons de proposer le plus de variété possible, afin de rejoindre le plus grand nombre de bénévoles. Ainsi, depuis le mois de mars, avons-nous organisé :

Les circonstances favorables

Lors des évaluations de ces activités, les participants ont identifié certaines des conditions qui font qu’ils sont heureux d’y prendre part, qu’ils ont envie de revenir et qu’ils en proposent à leur tour. Ce sont aussi bien des attitudes que des façons de faire, en voici quelques-unes :

  • Un bon accueil : les personnes dans l’organisme portent une attention particulière aux bénévoles et leur consacrent du temps pour faire connaissance, s’adapter, répondre à leurs questions.
  • Une réalité commune : les bénévoles rencontrent, lors des ateliers proposés, des personnes qui vivent les mêmes situations qu’eux : isolement, immigration, changement de carrière, temps à donner, ou autre. Par exemple, lors du dîner-rencontre du mois de mars, des bénévoles issus de l’immigration ont pu échanger sur ce que le bénévolat leur a apporté dans leur situation.
  • Des activités diversifiées, pour rejoindre le plus de personnes possibles : nos bénévoles proviennent de différents pays, sont de tous âges et n’ont pas tous les mêmes conditions de vie. L’inclusion est au cœur de notre philosophie.
  • De la reconnaissance et la valorisation des habiletés, connaissances ou compétences : parce que la reconnaissance ne se limite pas à des remerciements et des cadeaux lors d’un événement consacré. Afin que le bénévole se sente valorisé et ait envie de contribuer, nous tenons compte de son avis et nous lui donnons des occasions pour partager ses connaissances, s’il le souhaite (formation des bénévoles par des pairs, atelier jardinage, ou autre).

Mesurer le sentiment d’appartenance

En plus des évaluations sur papier qu’ils nous remettent à diverses occasions, nous pouvons faire un certain nombre d’observations.

  • Les bénévoles viennent plus souvent à l’organisme et en parlent dans leur entourage
  • Les bénévoles portent les T-shirts ou les casquettes qu’on leur remet
  • Les bénévoles se reconnaissent, sont heureux de se voir et parlent entre eux
  • L’activité se déroule dans la bonne humeur
  • Chacun contribue au succès de l’activité en participant activement, en aidant et en encourageant les autres
  • Les personnes s’expriment en public, donnent leur opinion, prennent des initiatives.

Et après?

Notre objectif est que les bénévoles continuent à s’impliquer dans les organisations. Nous invitons des organismes à animer des ateliers et parler de leur action (Ex : atelier jardin animé par Bouffe-Action de Rosemont, séance d’information sur le VIH-SIDA donnée par la Maison Plein Cœur). C’est une manière concrète pour les bénévoles d’en apprendre plus sur les organisations.

De plus, nous croyons qu’en se sentant plus proches d’Accès Bénévolat, ils développent une image plus positive du bénévolat et qu’ils contribuent à le promouvoir (en en parlant ou en partageant des photos dans leurs réseaux sociaux).

Aussi, pour les bénévoles de l’équipe-volante, nous souhaitons avoir un rôle de pivot. Pour que les bénévoles de cette équipe aient confiance qu’ils peuvent s’adresser à nous en tout temps pour faire de nouvelles activités bénévoles. Pour les bénévoles de l’accompagnement-transport, nous jouons un rôle de soutien (écoute au quotidien, ateliers de ressourcement).

D’une manière générale, nous pensons que les liens créés avec notre organisme donneront aux bénévoles l’envie de s’impliquer encore plus.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s