Le premier atelier pour préparer l’Eklektik parade du monde, qui se tiendra en septembre 2016 dans Rosemont-la-Petite-Patrie, a rassemblé une vingtaine de personnes, jeudi 14 mai. C’est sûr que se lancer dans une aventure qui se révélera aux yeux du monde dans plus d’un an peut paraître un peu anticipé. Mais Constance, notre stagiaire guyanaise, nous rappelle qu’en Guyane comme à Rio, sitôt le carnaval achevé, les gens se lancent dans les préparatifs du suivant (celui qui se déroulera l’année d’après).

Même si notre ambition n’est pas de rivaliser avec les carnavals de Rio ou de Kourou, ni dans l’ampleur ni dans la forme, nous devons nous organiser! Penser, rêver, fabriquer notre parade. Rassembler du monde autour de notre tableau.

C’est donc ce à quoi nous nous sommes employés jeudi. À grand renfort de peinture et avec beaucoup d’enthousiasme, nous avons commencé à imaginer ce que pourrait être notre prestation artistique – celle d’Accès Bénévolat – dans cette parade. Quelles seront ses couleurs, sa thématique, ses sons? Comment interagirons-nous avec le public?

J’en ai fait une peinture, dans laquelle j’ai représenté des oiseaux multicolores. C’est ma représentation du bénévolat: de la diversité (tant chez les bénévoles que dans les choix qui s’offrent en matière d’occasions de bénévolat), de la liberté (faire une activité que l’on aime) et un lieu de rassemblement (pour contribuer au mieux-être collectif). Ensuite, des personnes sont venues rêver avec moi pour donner vie à ce tableau et à ceux de deux autres personnes. Nous avons imaginé des sons, des postures, des accessoires, des costumes.

L’atelier était magnifiquement animé par Dominique et Muriel, deux des géniales créatrices de Toxique Trottoir. Nous nous sommes amusés, nous avons goûté des ambiances et des tendances, nous avons partagé une expérience de création. J’espère que mon enthousiasme transparaît dans ses lignes et que cela vous donnera envie de vous joindre au prochain atelier, qui aura lieu le 28 mai!

Publicités